Éducation, société et technologie
Typographie

Terminologie de la typographie

jeudi 24 juillet 2003 par André Vincent

Glossaire terminologique condensé des principaux termes utilisés en typographie.

Accolé
Terme désignant les lettres liées l'une à l'autre.
Anglaise
Écriture très penchée et ornée de fioritures, décrivant des lettres gravées sur fines plaques de cuivre. On dit aussi «écriture moulée».
Angle d'empattement [fillet]
Liaison plus ou moins incurvée entre l'empattement et le fût.
Apex
Élément prolongeant une lettre à son sommet.
Arabesques
Traits ornementaux décorant certaines lettres et revêtant des formes parfois complexes.
Arche
Partie d'une lettre minuscule formée par l'arrondi partant du trait principal, comme dans les lettre h et n.
Arrondi
Trait incurvé attaché au trait principal et formant un espace clos (contre-poinçon), comme dans les lettres b, d et g. Voir «panse».
Ascendante
Trait montant d'un bas de casse, comme dans les lettre b et d.
Axe
Dans la capitale romaine, ligne imaginaire passant par les points les plus épais d'une lettre.
Axe oblique [stress]
Inclinaison suggérée par la relation entre les pleins et les déliés. Il est le plus souvent vertical ou oblique.
Barre de trait
Trait horizontal donnant sa forme à la lettre E, F et T. Voir aussi Bras.
Barre transversale
Trait horizontal d'une lettre, comme t et H. On dit aussi «barre».
Bas de casse
Voir Minuscule.
Bâtarde
Écriture gothique comprenant des éléments textura et cursive.
Bilinéaire
Terme décrivant une écriture calligraphiée entre deux lignes imaginaires.
Black letter
Voir Textura.
Boucle [goutte, loop]
Partie du ‘g' qui descend sous la ligne de pied.
Bras
Trait horizontal partant de la lettre d'un seul côté, comme dans les lettres E et F.
Burin
Outil pointu utilisé dans la gravure sur cuivre.
Calame
Instrument d'écriture fait à partir de roseau taillé.
Capitale
Voir Majuscule.
Capitale lombarde
Lettre construite du XIe siècle, dérivée de la capitale romaine et de l'onciale.
Capsa
Récipient destiné à rangé les rouleaux.
Caractère mobile
Lettre métallique individuelle utilisée en imprimerie.
Codex
Livre composé de cahiers de parchemin ou de papier, par opposition au rouleau.
Contrepoinçon [counter]
Espace blanc, partiellement ou totalement enclos à l'intérieur de la panse d'un caractère. [en anglais, le contrepoinçon de la lettre ‘e' est appelé eye]
Corps [force de corps, type size]
Taille d'un caractère, exprimée généralement en points typographiques ou en dixièmes de millimètres.
Crochet
Petit trait délié placé à l'extrémité d'une jambage.
Crosse
Prolongement recourbé d'une ascendante ou descendante, comme dans l'italique.
Cursive
Écriture tracée avec rapidité, et dont les lettres sont liées.
Décoration anthropomorphique 1
Style de décoration de lettre incorporant des formes humaines.
Décoration zoomorphique
Style de décoration incorporant des formes animales.
Délié [thin stroke, hairline]
Partie plus fine du caractère. Trait fin utilisé pour lier les lettres, terminer les traits, orner les contre-poinçons et décorer les lettres.
Délié de jonction [link]
Trait fin qui relie par exemple la panse du ‘g' à sa boucle.
Demir
Forme de lettre dépourvue de son trait principal.
Descendante
Jambage des bas de casse, qui descend en dessous de la ligne de base.
Diagonale [branche, leg pour le ‘k', stem sinon]
Partie inclinée d'un caractère.
Dorure
Appliquation de feuilles d'or sur le support d'écriture.
Ductus
Ordre et sens des traits à suivre pour la construction d'une lettre.
Écriture livresque
Terme générique pour les écritures des livres avant l'âge de l'imprimerie, notamment l'onciale et la minuscule caroline.
Écriture gothique
Terme générique désignant les écritures utilisées entre 1200 et 1500 environ.
Empattement
Trait court et décoratifutilisé pour terminer le trait d'une lettre.
Empattement [serif]
Petit trait qui prolonge les extrémités des traits droits et obliques des lettres; en général perpendiculaire à ces derniers.
Enluminure
Décoration à la feuille d'or: ce terme désigne aussi toute forme de décoration de texte.
Entrelacs
Traits en forme d'arabesque entrecroisés.
Ergot
Petit trait en forme d'ergot placé à la moitié de la haste de certaines lettres.
Esperluette
Le caractère & signifiant «et».
Filet
Nom donné à l'angle rempli formé par la superposition d'un trait et de son empattement.
Fileter
Technique consistant à «tirer» l'encre encore humide d'un trait pour former un autre trait, souvent délié.
Folio
Feuillet de manuscrit. Fait également référence au numéro de page.
Fraktur
Écriture qothique utilisée dans les pays germaniques.
Frettes
Motifs ornementaux qui peuvent former la bordure d'une page ou être intégrés au texte
Fût [montant, haste, hampe, stem, stroke]
Trait principal vertical (le terme s'applique également à certaines diagonales).
Glose interlinéaire
Mots écrits entre les lignes d'un texte, en guise de commentaire ou de traduction.
Gouache
Aquarelle mélangée à une gomme pour obtenir un effet opaque.
Hase
Voir Fût.
Hiérarchie des écritures
Code strict selon lequel étaient hiérarchisées les différentes écritures apparaissant dans un même manuscrit.
Historié
Terme utilisé pour écrire les initiales décorées de scènes à personnages.
Humanistique
Écriture des humanistes italiens au début du XVe siècle, directement imitée de la caroline.
Initiale
Première lettre d'un mot.
Interlettrage
Espace entre chaque lettre.
Interligne
Espace compris entre deux ligne de texte.
Italique
Type d'écriture humanistique, dont les lettres ovales et liées sont inclinées vers la droite.
Jambage inférieur [hampe ou longue descendante, descender]
Partie inférieure d'une lettre bas de casse qui descend sous la ligne de pied.
Jambage supérieur [hampe ou longue ascendante, ascender]
Partie supérieure d'une lettre bas de casse qui s'élève au-dessus de l'œil.
Hauteur de capitale [caps height]
Hauteur de la capitale d'une police, comprise entre la ligne de pied et l'extrémité supérieure du caractère. [en anglais, la ligne supérieure se dit cap line]
Hauteur d'x [parfois appelée œil, x-height]
Hauteur du caractère bas de casse, à l'exclusion des jambages inférieurs et supérieurs. Ainsi appelée car elle est basée sur la hauteur du ‘x' minuscule. [en anglais, la ligne médiane se dit mean line]
Lettre cadeaux
Initiale gothique ornée d'arabesque entrelacées.
Lettre condensée
Variante d'une famille de polices de caractères dont la chasse est plus étroite que d'ordinaire.
Lettre ornée
Capitale décorée, essentiellemnet utilisée en initiale.
Lettrine
Capitale ornée placée en début de verset ou de paragraphe.
Lien
Trait reliant le sommet et la base de la minuscule g.
Ligature
Trait délié reliant deux lettres entre elles.
Ligne d'écriture
Ligne qui porte le corps des bas de casse.
Ligne de pied [ligne de base, baseline]
Ligne de référence imaginaire sur laquelle s'alignent et reposent le bas des capitales et l'œil des bas de case.
Ligne des ascendantes
ligne de référence délimitant la hauteur des ascendantes.
Ligne des bas de casse
Ligne de référence correspondant au sommet du corps.
Ligne des capitales
Ligne de référence délimitant la hauteur des capitales.
Ligne des descendantes
Ligne de référence sur laquelle reposent les descendantes.
Majuscule [capitale]
Écriture bilinéaire dont les lettres sont de même hauteur.
Manuscrit
Ouvrage écrit à la main antérieurement à l'invention de l'imprimerie. Aujourd'hui, en édition, désigne la version originale écrite par un auteur.
Minuscule
Lettre de petit module par apposition à la majuscule. Le corps de l'écriture minuscule est irrégulier, en raison des ascendantes et des descendantes.
Onciale
Écriture romaine tardive aux ascendantes rudimentaires. Signifie «haute d'un pouce».
Oreille
Petit trait prolongeant le sommet de la lettre g.
Paléographie
Science des écritures et documents anciens.
Panse [rondeur, bowl]
Trait courbé ou ovale qui renferme le contrepoinçon.
Papyrus
Ancêtre du papier. Fait à partir de la tige du papyrus.
Parchemin
Support d'écriture provenant de la peau d'animaux, généralement de mouton ou de chèvre.
Plein [thick stroke]
Partie la plus épaisse du caractère, par opposition au délié.
Poids
Rapport entre largeur du bec de plume et hauteur d'une lettre.
Pointe [apex]
Désigne l'extrémité du triangle coiffant le ‘A' capitale.
Psautier
Livre contenant les cantiques religieux de la bible.
Quadrata
Écriture du VIe siècle, dérivée de la capitale romaine, aux pleins et déliés contrastés.
Queue [ear pour le ‘g' et tail pour le ‘Q']
Désigne la partie diagonale inférieure de certaines lettres, comme dans le Q et le y.
Romain
Désigne l'alphabet latin. Le terme s'applique également à tout caractère droit et sans distinction de style.
Runes
Lettres des anciens alphabets germaniques.
Rustica
Écriture capitale romaine du 1er siècle tracée sur papyrus ou parchemin.
Scriptorium
Salle de monastère affectée au travail des copistes.
Shoulder
Partie incurvée prolongeant un fût.
Spine
Partie incurvée centrale de la lettre ‘S'.
Spur
Projection, plus petite qu'un empattement, qui renforce l'extrémité d'un caractère (se dit surtout pour le ‘G').
Textura
Du mot latin signifiant «tissé», terme qualifiant un style d'écriture gothique, caractérisée par ses lettres denses et resserrées et d'un interligne réduit.
Trait
Toute ligne droite ou incurvée ayant été calligraphiée ou peinte.
Traverse [barre, crossbar, arm]
Partie horizontale d'un caractère.
Trompe d'éléphant
Boucle large et retournée prolongeant les ascendantes de certaines écritures bâtardes, comme la bâtarde anglaise.
Velin
Support d'écriture provenant de la peau des veaux mort-nés.

Sources :

Voir aussi :


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 24131 / 1789533

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Infographie  Suivre la vie du site Typographie   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.4 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 2