Éducation, société et technologie
Homéopathie, charlatanisme et crédulité

Le prix « Fosse Sceptique » décerné à la FNEEQ

dimanche 25 juillet 2004 par André Vincent

En 1997, la FNEEQ se voyait décerné le prix Fosse Sceptique pour l’encouragement et la promotion qu’elle apportait à l’une des formes de charlatanisme des plus perverses : l’homéopathie. La position de la FNEEQ n’ayant pas été modifiée*, elle mérite encore son prix.

* Meme encore, en date de janvier 2011

Chaque année depuis 1989, les Sceptiques du Québec attribuent leur Prix Sceptique à une personne ou à un organisme qui s’est particulièrement démarqué par son esprit critique et sa pensée rationnelle. De même, à l’inverse, ils décernent un prix Fosse Sceptique à quiconque a fait preuve d’une crédulité exceptionnelle. Annuellement les Sceptiques du Québec votent sur ces deux prix qui seront attribués à une personne ou organisme ayant fait preuve d’esprit critique ou d’une crédulité hors du commun.

Les récipiendaires du prix Fosse Sceptique de l’année 1997 ont particulièrement attirés mon attention, étant membre de l’une des fédérations « bénéficiaires » de cette remise « honorifique ».

Récipiendaires du prix Fosse Sceptique 1997 :

  • FNEEQ (Fédération nationale des enseignants et enseignantes du Québec)
  • FAS (Fédération des affaires sociales)
Ces deux fédérations syndicales affiliées à la CSN imposent à leurs membres une police d’assurance couvrant les produits homéopathiques, produits dont l’efficacité n’est toujours pas démontrée. Un des effets pervers d’inclure ces produits dans les polices d’assurance est de donner du crédit à l’homéopathie : « Puisque c’est couvert par l’assurance, c’est donc que c’est efficace ». Étrangement, le syndicat des homéopathes est affilié à la CSN...

Il faut souligner, qu’en date de publication de ce billet, les produits homéopathiques sont encore couverts par la police d’assurance de la FNEEQ. Aux arguments de ceux qui voulaient faire retirer ces produits de la police d’assurance, on a répondu : « Ça ne représente que quelques dollars par année, par membre, il n’y a pas de raison d’en priver ceux qui y croient ». À ce compte, pourquoi ne pas aussi couvrir le « spiritisme » ou le « magnétisme », il semblerait que ça soulage les malaises de l’« âme » ou du corps. Du moins, certains le croient...

Honte à la FNEEQ.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 9114 / 1816296

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Réflexions  Suivre la vie du site Société   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.4 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 5