Éducation, société et technologie

Les navigateurs Web

mardi 11 janvier 2011 par André Vincent

Dans tout projet Web sérieux, la compatibilité avec les divers navigateurs utilisés par les visiteurs est un élément essentiel à prendre en considération. Voici donc un portrait de l’état de la situation en ce début d’année 2012.

Voici donc, en date du 2 janvier 2013, l’état de la situation quant à l’utilisation par les internautes de par le monde (y compris au Canada) des diverses versions des logiciels de navigation. Source : StatCounter Global Stats [1]

PNG - 95.4 ko

Quoi retenir de ces statistiques ?

  1. Les tendances au Canada semblent être semblables que les tendances mondiales.
  2. Internet Explorer de Microsoft, toutes versions confondues, quoiqu’en déclin, accapare encore près de 30% du marché.
  3. Les versions 6 et 7 d’IE sont ,aintenant quasiment disparues, suite à la campagne de Microsoft incitant à leur remplacement.
  4. Les navigateurs alternatifs qui intègrent rapidement les spécifications CSS3 et HTML 5, connaissent ont connu une progression significative et dominent maintenant le marché.
  5. Les versions moins récentes des navigateurs alternatifs (Firefox, Safari, Chrome, Opera), sont très rapidement mises à jour par leurs versions les plus récentes.
  6. Parmi les navigateurs alternatifs, la progression de Firefox s’est stabilisé et a même légèrement décliné, au cours de 2012 alors que les navigateurs basés sur Webkit (dont Safari et Chrome) enregistrent une progression marquée, notamment à cause de leur utilisation dans les appareils mobiles (iPhone, iTouch, iPad, Android, etc...). Opera semble toutefois en déclin et compte pour moins de 0,5% d’utilisateurs.
  7. Les modifications et écarts de progression entre les divers navigateurs alternatifs est peu significative car en général leurs divers moteurs de rendu intègrent rapidement les standards émergents à peu près tous au même rythme.
  8. On peut donc considérer que plus de 90% des navigateurs (en incluant IE8 et IE9) sont en mesure de rendre à peu près correctement des pages Web construites selon les spécifications, normes et standards aujourd’hui en vigueur (HTML 4.01 ou XHTML 1.0 et CSS 2.1).

Pour tout développement sérieux de projets Web, toute utilisation au delà de 1% d’un navigateur par les visiteurs ne peut être négligé. La compatibilité d’un site Web avec IE6 doit donc encore être prise en compte et le restera probablement (et malheureusement) encore pour quelques années [2].

Attention

Les statistiques fournies ici, ne sont qu’une indication. Seules des statistiques issues des réelles visites de SON propre site permettent de réellement dresser un portrait exact du taux d’utilisation de diverses versions des navigateurs les plus en usage présentement sur SON propre site. Google Analytics est particulièrement utile à cet effet.

[1Les données du site StatCounter Global Stats , en plus de fournir des données par région, semblent représenter assez bien à la fois l’état actuel de la situation et les tendances. Les statistiques de StatCounter Global Stats se situent dans une fouchette à mi-chemin entre celles plus conservatrices de Browser Version Market Share (marketshare.hitslink.com) et plus progressistes de Browser Statistics (www.w3schools.com).

[2De nombreux développeurs ont d’ailleurs commencé a facturer jusqu’à 35% en supplément à leurs clients pour maintenir une compatibilité avec IE 6


titre documents joints

StatCounter Global Stats - Browser, OS, Search Engine including Mobile Market Share

2 janvier 2013
info document : HTML
16.9 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 4978 / 1767139

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Cours Web  Suivre la vie du site Sites web statiques  Suivre la vie du site Outils et utilitaires   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.8 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 5